inlassable


inlassable

inlassable [ ɛ̃lasabl ] adj.
• 1888; h. 1624; de 1. in- et lasser
Qui ne se lasse pas. infatigable, patient. Un chercheur inlassable. « dans une attitude d'inlassable patience professionnelle » (Martin du Gard).

inlassable adjectif Qui ne se lasse pas de faire quelque chose : Une patience inlassable.inlassable (synonymes) adjectif Qui ne se lasse pas de faire quelque chose
Synonymes :
- indéfectible
- inépuisable

inlassable
adj. Qui ne se lasse pas.Syn. infatigable.

⇒INLASSABLE, adj.
Qui ne se lasse pas; que rien ne lasse.
A. [En parlant d'une pers., qqf. d'un animal] Synon. infatigable. Travailleur, insecte inlassable. Les mouches inlassables de juin qu'il ne pouvait chasser de cette face suante [de son frère] (MAURIAC, Myst. Frontenac, 1933, p. 11). Les poches déformées, toujours pleines des livres que l'inlassable chercheur savait dégotter sur les quais (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 315).
B. — [En parlant de qualités, d'activités] Synon. incessant, inépuisable. Curiosité, dévouement, gentillesse inlassable. Immense et inlassable effort d'organisation (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 501) :
Cela coupait agréablement la visite, qui me paraissait interminable; car la cousine profitait de l'inlassable patience de ma mère pour l'accabler du récit de ses fastidieux griefs contre sa fille, ou son banquier, ou son notaire, ou son pasteur...
GIDE, Si le grain, 1924, p. 527.
Rem. Terme condamné par certains puristes qui auraient préféré illassable (cf. THOMAS 1956, DUPRÉ 1972 et bbg. infra).
REM. Inlassé, -ée, adj., hapax. On parlait (...) de l'existence de plaisir inlassée et inlassable de Catulle Mendès, de l'émoustillement de collégien qu'il continuait à avoir près de la femme (GONCOURT, Journal, 1891, p. 73).
Prononc. : [] ou d'apr. las [--]. Étymol. et Hist. 1. 1869 « incessant, inépuisable » (GONCOURT, Mme Gervaisais, p. 618 : parole inlassable et coulante); 2. 1933 « infatigable » (MAURIAC, loc. cit.). Dér. de lasser; préf. in-1; suff. -able. Fréq. abs. littér. : 149.
DÉR. Inlassablement, adv. D'une manière inlassable, sans se fatiguer. Synon. continuellement. Répéter inlassablement les mêmes phrases; écouter inlassablement les plaintes de qqn. Tout ce peuple errant, cosmopolite, qui promène inlassablement sa curiosité ou son ennui, débarque ici chaque jour plus nombreux (THARAUD, Fête arabe, 1912, p. 89). Vieilles filles inlassablement marieuses autant que célibataires endurcies (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 354). Les larmes roulaient inlassablement sur son visage (SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p. 175). [] ou [-]. Cf. inlassable. 1re attest. 1907 (Nouv. lar. ill.); de inlassable, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 160.
BBG. — JOURJON (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 141. - PAULI 1921, p. 73.

inlassable [ɛ̃lɑsabl] adj.
ÉTYM. 1624, attestation isolée, Nostradamus; Daudet, 1888; de 1. in-, lasser, suff. -able.
Qui ne se lasse pas. Infatigable, patient.(Personnes). || Un éducateur, un chercheur inlassable.(Actions, qualités humaines). || Patience, curiosité (cit. 13, Proust) inlassable. Inépuisable.
REM. Inlassable a été condamné par certains puristes sous prétexte qu'il est mal formé (inlassable pour illassable) et qu'on ne dit pas lassable. L'Académie (8e éd.) ne le mentionne pas, mais les meilleurs écrivains l'emploient. — On trouve en outre chez les Goncourt l'adjectif inlassé, ée [ɛ̃lase].
1 Dire inlassable est très inlogique. Inlassable n'est pas français; je serai illassable à le dire.
Émile Faguet, in Bottequin, Subtilités et délicatesses de langage, p. 230.
2 (…) que, pareils à des insectes inlassables, tes ouvriers reconstruisent chaque jour (…)
G. Duhamel, Géographie cordiale de l'Europe, in J. Bernès, Textes choisis, p. 190.
3 (…) une garde de nuit, inclinée sous son voile d'infirmière, dans une attitude d'inlassable patience professionnelle, attendait, les mains au creux de son tablier (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 204.
DÉR. Inlassablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • infatigable — [ ɛ̃fatigabl ] adj. • 1488; lat. infatigabilis ♦ Qui ne peut se fatiguer; qui ne se fatigue, ne se lasse pas facilement. ⇒ résistant, robuste; fam. increvable. Marcheur, travailleur infatigable. Dévouement, zèle infatigable. ⇒ inlassable. ⊗ CONTR …   Encyclopédie Universelle

  • inlassablement — [ ɛ̃lasabləmɑ̃ ] adv. • 1907; de inlassable ♦ D une manière inlassable. Recommencer inlassablement le même geste, poser inlassablement les mêmes questions. « La littérature française [peint] inlassablement l homme » (Duhamel). ● inlassablement… …   Encyclopédie Universelle

  • Mohamed Maradji — est né le 25 décembre 1939 à Casablanca, a immortalisé les moments forts de l œuvre d édification du Maroc moderne menée par feu Mohammed V, Hassan II et suit toujours son action inlassable sous le règne de SM le Roi Mohammed VI.… …   Wikipédia en Français

  • DEGUY (M.) — DEGUY MICHEL (1930 ) «Nul ne fut hanteur plus obstiné; qui mit plus de ruse, plus de résolution au service d’une hantise vaine; nul plus insistant à imiter le flux et le reflux de l’élément; à devenir élément homme, d’universelle hantise; à… …   Encyclopédie Universelle

  • patience — 1. patience [ pasjɑ̃s ] n. f. • pacience 1120; lat. patientia, de pati « souffrir » I ♦ 1 ♦ Vertu qui consiste à supporter les désagréments, les malheurs. ⇒ résignation, sang froid. Prendre patience. Souffrir avec patience. ⇒ endurer, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • patient — patient, iente [ pasjɑ̃, jɑ̃t ] adj. et n. • 1120; lat. patiens, patientis I ♦ Adj. 1 ♦ Qui a de la patience (I, 1o), fait preuve de patience. « Mais le Vieux, qui n était pas patient, cria : Enfin, fous moi donc la paix ! » (Ch. L. Philippe).… …   Encyclopédie Universelle

  • Abeille Musique — Pour les articles homonymes, voir Abeille (homonymie). Abeille Musique est une maison de disques indépendante française créée en septembre 1997 à Paris par Yves Riesel. Abeille Musique produit et distribue des disques de musique classique, de… …   Wikipédia en Français

  • Bartholomé de Las Casas — Bartolomé de Las Casas Pour les articles homonymes, voir Barthélemy. Bartolomé de Las Casas Bartolomé de Las Casas (Séville …   Wikipédia en Français

  • Bartolome de Las Casas — Bartolomé de Las Casas Pour les articles homonymes, voir Barthélemy. Bartolomé de Las Casas Bartolomé de Las Casas (Séville …   Wikipédia en Français

  • Bartolomé De Las Casas — Pour les articles homonymes, voir Barthélemy. Bartolomé de Las Casas Bartolomé de Las Casas (Séville …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.